Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Traits de Plume

Traits de Plume

Suivi de l'auteur - Sa Biographie - Ses Parutions - Ses prochains romans et nouvelles.


Mes prochains livres ...en chantier.

Publié par traits.de.plume.over-blog.net sur 24 Juillet 2020, 10:15am

Mes prochains livres ...en chantier.

Mes nouveaux projets.

L’écriture a de multiples raisons.

Un message à délivrer, des explications à fournir, une histoire de famille. C’est une sorte de confession que l’on offre en partage où la pudeur n’y trouve plus place. Un écrivain ne triche pas s’il évoque son parcours, sa famille. C’est d’ailleurs pour cette raison que la plupart sont en froid avec des membres de leur famille.

Cela peut être une sorte de douleur permanente qui guide une plume aux sombres idées. Certains emploient le mot de thérapie.

Mais cela peut aussi être le plaisir de sentir une marionnette au bout des sens. L’auteur joue avec ses personnages jusqu’à ce qu’ils se jouent de lui. Ils lui échappent et comme dans les séries où le choix est laissé au spectateur d’en modifier la fin, ils vont influer sur leurs propres destins.

Mais au-delà de toutes ces raisons, l’auteur puise son oxygène émotionnel au travers de sa plume généreuse. Certains parleront d’addition, d’autres d’égo. Et si tout simplement il n’était question que d’une inclination particulière comme d’autres pratique un sport, de la danse, ou joue de la musique ?

J’ai toujours écrit et me voici sur mon prochain livre.

Après six livres parus, j’ai appris à éviter le blues de l’accouchement. Il est en effet très fréquent que l’euphorie engendrée par le dernier né se transforme en dépression post natale. Il est alors difficile d’affronter la page blanche qui ne veut céder un pouce à déflorer.

J’ai donc deux livres au « feu ».

Le premier :

A bientôt 80 ans, j’ai accumulé une multitude de réflexions. Des confidences, des plaintes, des secrets, de courtes nouvelles. J’ai envie d’en faire un livre un peu comme Fernando Pessoa dans son œuvre « Le Livre de l’Intranquilité ». Je vous préviens c’est écrit au fusain (sa couleur). C’est le négatif de la pellicule d’une vie, de ma vie, que personne ne connaît.

Le second :

Une lectrice m’a conseillé d’écrire une suite à l’homme qui n’avait pas de nom. De prime abord, cela ne m’a pas attiré mais une petite voix, celle de Natalia, ne cessait de me rappeler cette proposition.

J’ai réfléchi : tous les personnages sont là. Ils sont sur la scène en train de saluer le public qui les connaît assez peu. Quel est leur avenir ? Les parents vont vieillir, souffir, assister à l’évolution de leurs enfants. Les années lycées, les rencontres avec une jeunesse habillée en James Dean. Outre les conflits de génération, il y a celui de l’émigration et des origines. Natalia est-elle repartie voir sa famille en Pologne ?

Il est évoqué les grèves de 48 et le renvoi des polonais devenus indésirables. Les enfants se marient et Magali aura son rôle à jouer. Vat-elle aussi écrire au point d’être connue. Comment s'achèvent les vies de Natalia et d’Olga.

Pour mener à terme ces projets, je redemande au Grand Tout, de me laisser le Temps. Juste assez de temps et de neurones.

Voilà mes chers lecteurs, à quoi je me suis déjà attaché…Confinement ou pas !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents